Rhubarbe turque

Rhubarbe turque

Nom scientifique/Nom courant :Rheum palmatum/Rhubarbe turque

Partie(s) utilisée(s) :Racine

Composants/Ingrédients actifs :De 3 à 12 % d’anthraquinones, incluant de 60 à 80 % de chrysophanol, d’émodine, d’aloé-émodine, de rhéine, de physcion, de citréoroséine, de chrysophanol 1, d’émodine 1, d’aloé-émodine 8-glucoside; de 10 à 25 % de dianthraquinones : sennosides A, B, C, D, E et F; naphtalines, 1 % de stilbènes; de 5 à 10 % de tannins; et de 2 à 3 % de flavonoïdes, y compris la rutine et plusieurs polyphénols.

Vue d’ensemble :La racine de rhubarbe turque, à ne pas confondre avec la rhubarbe commune de jardin (Rheum rhabarbarum), est traditionnellement utilisée pour améliorer la digestion et la perte d’appétit. La tisane amère est riche en tannins qui favorisent la production de salive et de sécrétions gastriques et peut être utilisée comme astringent or stomachique à de faibles doses pour arrêter la diarrhée (0,1 à 0,2 g).

Autrefois, la racine constituait un médicament important dans de nombreux camps militaires, car semble-t-il qu’elle pouvait stopper le fléau meurtrier qu’était la dysenterie. À des doses plus élevées (1 à 2 g), les anthraquinones qu’elle contient agissent comme un laxatif sécuritaire et efficace. Voilà un exemple d’une plante qui peut être utilisée à des fins contraires en fonction du dosage. La pharmacopée allemande recommande cette racine pour traiter la constipation et tous les problèmes dont le traitement nécessite de faire ramollir les selles (p. ex. les fissures anales, les hémorroïdes et à la suite d’opérations rectales). Elle recommande également de faibles doses pour traiter les catarrhes de l’estomac et des selles. Aujourd’hui, le médicament est principalement utilisé comme laxatif et est un composant de nombreux médicaments cholérétiques (les cholérétiques stimulent l’écoulement de la bile vers les intestins et sont recommandés dans les cas de troubles hépatiques et biliaires qui causent souvent la constipation). Les glycosides actifs sont hydrolysés dans le ventre, devenant leurs aglycones, au moins en partie grâce à l’activité d’enzymes bactériennes; en influençant le transport d’électrolytes et d’eau dans le côlon, ces aglycones sont responsables des effets laxatifs.

Usage traditionnel/Bienfaits/Systèmes de l’organisme :Tonique digestif, amer, laxatif stimulant, anti-inflammatoire.

Études cliniques/Recherche scientifique/Références : Wichtl M (ed). 1994. Rhei radix - Turkish rhubarb root (English translation by Norman Grainger Bisset). In Herbal Drugs and Phytopharmaceuticals. CRC Press, Stuttgart, pp. 415-418. Cirillo C, Capasso R. Constipation and Botanical Medicines: An Overview. Phytother Res. 2015 Oct;29(10):1488-93. doi: 10.1002/ptr.5410. Epub 2015 Jul 14. Review.

Avertissement :L’information présentée dans notre Encyclopédie des plantes doit être utilisée à des fins éducatives seulement. Elle n’est pas un substitut à une consultation médicale. Ce contenu ne fournit pas les informations relatives aux dosages, les avertissements et les contre-indications, ni les interactions possibles avec d’autres médicaments. Veuillez consulter les étiquettes de produits pour les informations détaillées relatives à l’utilisation et un professionnel de la santé pour obtenir des conseils personnalisés.