Réglisse

Réglisse

Nom scientifique/Nom courant :Glycyrrhiza glabra/Réglisse

Partie(s) utilisée(s) :Racine Composants/Ingrédients actifs : De 4 à 24 % de saponines triterpénoïdes, principalement la glycyrrhizine et les sels de calcium et de potassium de l’acide glycyrrhizique; environ 1 % de flavonoïdes, dont la liquiritine et la liquiritigénine, des chalcones à base d’isoliquiritine, d’isoliquiritigénine et d’isoflavonoïdes (formononétine); de 1 à 2 % d’acides aminés asparagines, de bétaïne et de choline; des acides aminés; de 3 à 15 % de glucose et de sucrose; de 2 à 30 % d’amidon; des polysaccharides, des stérols, de la coumarine (glycérine), de la résine et 0,047 % d’huiles volatiles.

Vue d’ensemble :La réglisse est une légumineuse dont les racines sont riches en glycyrrhizine, un composé presque 50 fois plus sucré que le sucre. La racine de réglisse est un médicament précieux dans le monde oriental et occidental depuis des milliers d’années, et son utilisation a été documentée dès 2500 av. J.-C. dans les tablettes d’argile assyriennes et les papyrus égyptiens.

Traditionnellement, la racine de réglisse était particulièrement prisée pour le traitement des problèmes respiratoires, de la toux, du rhume, de la grippe et des infections. La Commission E d’Allemagne reconnaît l’efficacité de la racine de réglisse pour le traitement des catarrhes respiratoires (muqueuses) et des ulcères gastriques ou duodénaux.

La glycyrrhizine accélère la guérison des ulcères gastriques et a aussi des effets expectorants et antispasmodiques. Selon le Dr James Duke, les propriétés expectorantes, antisécrétoires et antioxydantes de la réglisse en font une herbe précieuse pour le traitement de l’emphysème et des bronchites chroniques, dans les cas où du mucus non évacué s’accumule et irrite les poumons.

Usage traditionnel/Bienfaits/Systèmes de l’organisme :Traditionnellement utilisée en phytothérapie en tant qu’expectorant afin d’aider à soulager les affections de la poitrine, telles que les catarrhes, la toux et la bronchite, de même qu’à soulager les troubles inflammatoires du tube digestif, comme la gastrite chez les adultes.

Études cliniques/Recherche scientifique/Références : Blumenthal M, Goldberg A, Brinckmann J, editors. Herbal Medicine: Expanded Commission E Monographs. Boston (MA): Integrative Medicine Communications; 2000. Hoffmann D. 2003. Medical Herbalism: The Science and Practice of Herbal Medicine. Rochester (VT): Healing Arts Press.

Avertissement :L’information présentée dans notre Encyclopédie des plantes doit être utilisée à des fins éducatives seulement. Elle n’est pas un substitut à une consultation médicale. Ce contenu ne fournit pas les informations relatives aux dosages, les avertissements et les contre-indications, ni les interactions possibles avec d’autres médicaments. Veuillez consulter les étiquettes de produits pour les informations détaillées relatives à l’utilisation et un professionnel de la santé pour obtenir des conseils personnalisés.