Hibiscus

Hibiscus

Nom scientifique/Nom courant :Hibiscus sabdariffa/Hibiscus

Partie(s) utilisée(s) :Fleur

Composants/Ingrédients actifs :De 15 à 30 % d’acides végétaux, dont les acides citrique, malique et tartrique et un acide hydroxycitrique unique appelé acide d’hibiscus, qui confèrent au thé un agréable goût acidulé. Les fleurs contiennent également environ 1,5 % d’anthocyanines, dont le 3-sambubioside de delphinidine et la delphinidine, qui donnent au thé sa couleur rouge. Les fleurs contiennent plus de 15 % de mucilage et produisent un thé agréablement sucré qui, à l’hydrolyse, révèle des traces de galactose, d’arabinose, de glucose, de rhamnose, d’acide galacturonique, de xylose et de mannose.

Vue d’ensemble :Les fleurs d’hibiscus sont riches en mucilage, un mélange complexe de polysaccharides qui forment une fibre gélatineuse apaisante lorsqu’on y ajoute de l’eau. La tisane contient environ 15 % de polysaccharides de mucilage et 2 % de pectines. L’hibiscus, aussi connu sous le nom d’oseille rouge, est répertorié dans les monographies de la Commission E d’Allemagne, et l’infusion de sa fleur était traditionnellement administrée pour stimuler l’appétit, apaiser les maux de gorge et traiter la laryngite et l’amygdalite, la toux, la sécheresse pulmonaire et les malaises digestifs. La tisane contient également de fortes concentrations de flavonoïdes pourpres colorés du nom d’anthocyanines, qui sont anti-inflammatoires. Les anthocyanines sont bénéfiques pour la peau et la santé vasculaire, en plus d’être reconnus pour recouvrir la surface des membranes cellulaires et les protéger contre les dommages enzymatiques et des radicaux libres. La tisane d’hibiscus est recommandée pour remédier aux problèmes urinaires, une vertu attribuable à l’action des anthocyanines et des proanthocyanidines qui empêchent les bactéries d’adhérer à la paroi de la vessie.

Usage traditionnel/Bienfaits/Systèmes de l’organisme :Pour la gorge endolorie, les muqueuses enflammées, les malaises gastriques, comme source d’antioxydants et pour favoriser la santé cardiovasculaire.

Études cliniques/Recherche scientifique/Références : Foster S, and Duke JA. 1990. Hibiscus in Medicinal Plants. Houghton Mifflin Co., New York, NY, p. 144. Schmidgall J, Schnetz E, Hensel A. 2000. McKay DL, Chen CY, Saltzman E, Blumberg JB. Hibiscus sabdariffa L. tea (tisane) lowers blood pressure in prehypertensive and mildly hypertensive adults. J Nutr. Feb 2010;140(2):298-303. Wichtl M (ed). 1994. Hibisci flos - Red-sorrel flower (English translation by Norman Grainger Bisset). In Herbal Drugs and Phyto-pharmaceuticals. CRC Press, Stuttgart, pp. 266-267.

Avertissement :L’information présentée dans notre Encyclopédie des plantes doit être utilisée à des fins éducatives seulement. Elle n’est pas un substitut à une consultation médicale. Ce contenu ne fournit pas les informations relatives aux dosages, les avertissements et les contre-indications, ni les interactions possibles avec d’autres médicaments. Veuillez consulter les étiquettes de produits pour les informations détaillées relatives à l’utilisation et un professionnel de la santé pour obtenir des conseils personnalisés.